TOP 10 : Chanteurs francophones masculins

musique

Hello hello !

Je ne sais pas pourquoi, ça fait un sacré bout de temps que je n’écoute plus que de la variété française, et ça fait vraiment du bien !

Alors pour vous aujourd’hui j’ai dressé dans mon TOP les 10 chanteurs français masculins incontournables (et si tu cliques sur leur nom tu peux même être redirigé comme par magie vers une de leur chanson que j’adore !).

  1. Daniel Balavoine
  2. Patrick Bruel
  3. Michel Sardou
  4. Patrick Fiori
  5. Jean-Jacques Goldman
  6. Cali
  7. Renaud
  8. Louise Attaque
  9. Ycare
  10. Guillaume Grand

Voilàààà ! Maintenant vous savez tout ! Dîtes-moi si parmi ces artistes il y en a qui étaient encore inconnus pour vous (même si je doute…).

Et vous, quel est votre TOP 10 ?

10 choses que votre maman ne vous a jamais avouées…

maman

  1. Vous l’avez faite pleurer…Beaucoup. Elle a pleuré quand elle a sû qu’elle était enceinte. Elle a pleuré tandis qu’elle souffrait pour vous donner naissance. Elle a pleuré de bonheur. Elle a pleuré de douleur. Elle a pleuré de peur. Elle a pleuré d’angoisse. Elle a pleuré parce qu’elle était submergée d’émotion pour vous. Elle a toujours senti votre douleur ou votre bonheur et elle a partagé cela avec vous, que vous l’ayez réalisé ou pas.
  2. Elle voulait elle aussi cette dernière part de gâteau. Mais quand elle vous voyait la regarder avec de grands yeux, en train de saliver d’envie…Elle ne pouvait plus la manger. Elle savait que quelque part, cela la rendrait beaucoup plus heureuse de voir votre petit ventre rempli que le sien.
  3. Ça lui faisait mal. Quand vous lui tiriez les cheveux, ça lui faisait mal. Quand vous l’agrippiez avec vos petits ongles qui étaient alors impossibles à couper, ça lui faisait mal. Quand vous la mordiez tandis que vous têtiez son sein, ça lui faisait mal, aussi. Vous lui avez donné des coups de pieds dans les côtes depuis l’intérieur même de son ventre. Vous avez étiré la peau de son ventre comme un ballon pendant 9 mois. Vous avez fait contracter les muscles de tout son corps dans une douleur abominable tandis que vous faisiez votre entrée dans ce monde.
  4. Elle a toujours eu peur. Depuis le moment ou vous avez été conçu, elle a fait tout ce qui était en son pouvoir pour vous protéger. C’était elle, la femme qui voulait dire non quand la petite fille des voisins voulait vous bercer dans ses bras, et qui s’est mordu nerveusement les lèvres qund elle l’a fait quand même, parce que dans sa tête vous auriez pu tomber par terre. Son cœur a failli s’arrêter quand vous avez fait vos premiers pas. Elle restait éveillée jusqu’ a tard dans la nuit pour être sûre que vous étiez bien rentré à la maison, et se réveillait plus tôt pour vous voir partir à l’école. A chaque fois que vous vous êtes cogné, écorché, elle était là. Quand vous faisiez un mauvais rêve, elle était là.
  5. Elle sait bien qu’elle n’est pas parfaite. En réalité, elle a toujours été sa plus sévère critique. Elle connaît ses failles et ses faiblesses et se mord parfois les doigts à cause de cela. Elle est encore plus dure envers elle-même quand il s’agit de vous. Elle voulait être la maman parfaite, ne faire jamais quoi que ce soit de mauvais — mais parce qu’elle est humaine, elle aussi a bien sûr fait des erreurs. Peut-être qu’elle essaye encore de se les pardonner. Elle a toujours voulu faire de son mieux, même si elle n’est pas parfaite.
  6. Elle vous a regardé pendant que vous dormiez. Certaines nuit, elle est restée éveillée jusqu’a 3heures du matin en attendant que vous vous endormiez finalement. Elle luttait pour garder les yeux ouverts tandis qu’elle vous chantait des berçeuses. Et quand finalement vous glissiez dans les bras de morphée, elle vous regardait et, l’espace d’un instant, toute sa fatigue disparaissait tandis qu’elle contemplait votre visage apaisé. Elle ressentait alors plus d’amour dans son cœur que ce qu’elle n’aurait même cru possible, malgré ses bras fatigués et ses yeux qui la piquaient.
  7. Elle vous a porté plus longtemps que neuf mois. Vous aviez besoin de cela. Alors elle l’a fait. Elle a appris à vous tenir tandis qu’elle faisait le ménage; elle a appris à vous tenir tandis qu’elle mangeait; parce qu’elle n’avait pas le choix, parfois. Elle a eu mal aux dos, mal aux bras… Mais vous vous sentiez en sécurité avec elle alors elle vous a câliné, elle vous a aimé, elle vous a embrassé, elle a joué avec vous. Vous vous sentiez bien dans ses bras, alors elles vous y a gardé.
  8. Cela lui a brisé le cœur à chaque fois que vous avez pleuré. Pour ses oreilles, il n’y avait pas de son plus triste que celui de vos pleurs; pour ses yeux, pas de vision plus horrible que celle des larmes qui roulaient sur votre petit visage. Elle a fait tout ce qui était en son pouvoir pour tarir vos larmes et apaiser votre chagrin, et quand elle n’y arrivait pas, son cœur se brisait en mille morceaux.
  9. Elle vous a toujours fait passer en premier. Elle a sauté des repas, des douches et des nuits pour vous. Elle a toujours fait passer vos besoins avant les siens. Elle passait des journées entières pour combler vos besoins et à la fin de la journée, elle n’avait parfois plus assez d’énergie pour elle-même.
  10. Elle referait tout, si c’était à refaire. Être maman est l’un des métiers les plus durs, les plus épuisants, et cela peut parfois vous pousser à bout. Vous criez, vous essayez, vous échouez, vous travaillez et vous apprenez. Mais vous connaissez aussi une joie immense, quelque chose que vous n’imaginiez même pas possible. Malgré tout ça, elle referait tout si c’était à refaire parce qu’elle vous aime.


Alors la prochaine fois que vous la voyez, dîtes lui merci. Dîtes lui à quel point vous l’aimez. Vous ne pourrez jamais le lui dire assez de fois.

source : Elitedaily

Où es-tu maman?

Plus que 5 jours avant la fête des mère. Une fête superflue et commerciale aux yeux de certains, un moment de tendresse pour d’autres.

Pour l’occasion, je vous partage une vidéo très touchante dans laquelle des enfants doivent reconnaître leur mère parmi d’autres, les yeux bandés. Vous serez surpris de voir les liens qui unissent un enfant à sa mère.

Vos impressions?

Californication

Voici une autre série que je voulais partager avec vous.

californication

Synopsis :
Hank Moody est un romancier new-yorkais exilé à Los Angeles, et séparé de Karen, la mère de sa fille Becca, âgée de 12 ans. Perturbé par sa situation familiale et par son absence d’inspiration, il se réconforte dans la consommation immodérée d’alcool, de drogues en tout genre et des nombreuses femmes tombées sous son charme. Désabusé et sarcastique, il ne peut s’empêcher de dire toutes les vérités qui lui viennent à l’esprit, et ce, en toutes circonstances et à n’importe qui, n’ayant que très peu de respect pour les conventions de la bourgeoisie californienne. Hank est auto-destructeur, mais dans le fond il ne cherche qu’à récupérer Karen et à vivre une vie de famille tranquille…

Les épisodes durent environ 30 minutes et se répartissent en 7 saisons (12 ép. par saison). La réalisation de la série est finie, il n’y aura donc pas de 8e saison.

Au départ je ne pensais pas qu’elle allait me plaire, mais, comme dans toute série, on se laisse vite prendre au jeu et on devient de plus en plus curieux à propos de Hank et de la vie qu’il mène.

Il y a une chose qui me plaît particulièrement : la manière dont c’est filmé. Quelque fois, on dirait des vidéos filmées avec un vieux caméscope, et ça apporte vraiment un charme assez « vintage » à la série. Regardez le générique du début, j’aime beaucoup ce style de montage :

Une bonne série à regarder si l’on a du temps devant soi, ou si l’on veut décompresser !

Mon histoire

Quand j’étais petite, je dessinais souvent. J’adorais ça. J’ai donc commencé à prendre des cours de dessin aux alentours de mes 7 ans. Ça n’a duré qu’un an mais les cours m’ont appris beaucoup de choses, notamment la perspective, les ombres etc…

J’ai ensuite continué plus ou moins à dessiner, grâce à l’école, à mon entourage et à mon imaginaire. J’étais une petite fille très rêveuse et j’adorais retranscrire ce que je pensais dans des dessins.

Et puis j’ai grandit, le collège… Je passais beaucoup moins de temps à dessiner, ce qui est normal, et mes dessins devenaient de plus en plus « morbides » voire « à la mode ». C’était la période où je dessinais des tombes, des cercueils, les têtes de morts. Tout cela m’a passé, ouf!

Pendant ce temps j’ai aussi découvert les BD « Lou » et je suis tombée amoureuse des deuxième et troisième de couverture qui m’ont ouvert la porte vers le scrapbooking mélangé à du journal intime, voici à quoi ça ressemble :

lou

Et puis un jour… Je suis tombé sur un clip de la chanson Heartless (de Kayne Waste) magnifiquement reprise par The Fray, un groupe de « pop rock ».
Cette vidéo met en animation des petits dessins dont je ne connaissais pas l’existence. Maintenant ils sont de plus en plus répandus, je pense d’ailleurs que vous connaissez, ça s’appelle le « doodling« .

Je vous laisse regarder la vidéo afin que vous puissiez mieux voir de quoi je parle :

Cette découverte a été mon tremplin vers d’autres horizons. Je m’y suis essayée des dizaines de fois mais toujours avec un modèle. Je n’arrive pas encore à retranscrire mes pensées en « doodle« .

Il n’y a pas si longtemps (moins d’un an) j’ai découvert le « sketchbooking » littéralement le « carnet à dessin » généralement pratiqué sur des carnets moleskine.

sketchCela rejoint un peu le journal de « Lou » d’une certaine manière.
J’ai découvert cela grace à Pinterest qui m’a énormément motivée et inspirée en ce qui concerne le dessin durant cette année.

J’ai découvert aussi beaucoup d’artistes au cours de cette année, que je vous présenterai sûrement dans d’autres articles, dans la rubrique « dessins » !

Bien-sûr ce n’est qu’une infime partie de mon histoire dans le monde du dessin, mais je voulais vous faire partager ce qui m’avait inspirée et pourquoi j’en suis arrivée là niveau « art et dessins ».

Découverte : The Last Man on Earth

Aujourd’hui j’ai eu le plaisir de découvrir une nouvelle série : The Last Man on Earth.

Au départ, ce n’était pas gagné, ayant regardé une bande annonce assez moindre mais qui m’a tout de même rendue curieuse. La voici :

J’ai finalement décidé de commencer cette série et… Je n’ai pas été déçue !

Vous avez envie de vous détendre et vous ne voulez pas vous prendre la tête? Alors cette série est parfaite pour vous !

Je vous mets ici le résumé :
En 2020, la race humaine a été exterminée à la suite d’une incroyable pandémie. Après avoir parcouru le pays de long en large, Phil Miller doit se rendre à l’évidence : il est le dernier homme sur Terre. Il y a certes des avantages à se retrouver seul. Décorer sa maison d’oeuvres d’art inestimables, emménager dans une somptueuse propriété, se balader en caleçon tous les jours… Mais Phil est triste, et surtout très seul. Il garde pourtant l’espoir que quelque part subsiste un autre survivant…

Les deux premiers épisodes ne font qu’un et forment un unique épisode de 45 minutes, pour le reste, les épisodes durent un peu plus de 20 minutes. Il y a 13 épisodes par saison, et pour l’instant seule la saison 1 est sortie (en VOSTFR) mais je crois savoir que la saison 2 est en cours de réalisation.

Voilà ! J’espère que cette série rafraichissante et drôle vous plaira aussi !